Offre Spéciale Automne 2020

 

En l’an 1920, deux hommes, Gérard FAYE et Jean DENAMIEL décidèrent chacun de leur côté de faire commerce des vins fins de Bordeaux. La furie de la première guerre mondiale apaisée, tout était à rebâtir dans notre pays, ils prirent leurs vélos, le train et leur courage pour partir à la rencontre de futurs clients.

 

En Corrèze, à Paris ou dans le Nord de la France pour le premier, dans l’Oise et la Somme chez quelques frères d’armes pour le second.

 

L’heureuse union de Claude FAYE et Marcelle DENAMIEL en 1950 devait donner naissance à la maison Claude FAYE ainsi qu’à deux rejetons : Alain en 1951 et Hervé en 1957 qui sont aujourd’hui, comme hier avec vos ancêtres, vos serviteurs et ceux des bons vins de Bordeaux.

 

Voila donc un siècle en ce mois de septembre que nous vous faisons découvrir des trésors dont la plupart aujourd’hui sont devenus des classiques des caves du monde entier.

 

Nous restons fidèles à notre politique de découverte, et sommes heureux de vous proposer notre caisse du « centenaire » composée à partir du remarquable millésime 2016 de vins tous leaders dans leurs appellations, avec un rapport qualité prix exceptionnel !!

 

Caisse du « CENTENAIRE » :

 

-          6 Blles CHARMES DE VILLARS 2016, Fronsac

-          6 Blles CHATEAU HAUT GOUJON 2016, Lalande de Pomerol

-          6 Blles CHATEAU LEYDET VALENTIN 2016, Saint Emilion, Grand Cru vin BIO

-          6 Blles CHATEAU TOUR DES TERMES 2016, Saint Estèphe, Cru Bourgeois

-          12 Blles CHATEAU LAVILLE 2016, Bordeaux Supérieur

-          12 Blles EXIMIUS de CHATEAU LAVILLE 2016, Bordeaux Supérieur

 

Les 48 bouteilles pour 660.00 € au lieu de 736.20 € soit 13.75 € / Blle

Je commande la caisse du « CENTENAIRE » à 660.00 €

 

Pour vos repas de famille, pour vos cadeaux de fin d’année, nos magnums de Château LAVILLE et d’EXIMIUS sont la bonne solution. (Conditionnement en carton de 6.)

 

Vous pouvez également télécharger un bon de commande (PDF) et nous l'adresser par courrier.

 

Espérant que vous aurez tous échappé à la COVID19 et que votre santé, ainsi que celle de tous ceux qui vous sont chers restera excellente.

 

Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d’année et vous adressons nos amitiés « centenaires » les plus sincères.

 

 

 A. & H. FAYE

  

 

La vigne et le vin en France aux XVIIe et XVIIIe siècles

La naissance des grands crus
Cependant à partir du XVIII e siècle, l'activité vinicole s'oriente vers la recherche de vins de plus grande qualité : choix des terroirs, réduction des rendements, amélioration de la vinification et possibilité de vieillissement des vins vont permettre la naissance de crus de très grande qualité.
L e vignoble bordelais est essentiellement détenu par des membres du Parlement de la ville, propriétaires de vastes domaines centrés autour d'un château. Dans les Graves et le Médoc, ils prennent conscience du potentiel de leurs vignes dont les cépages (Cabernet-Sauvignon) permettent le vieillissement du vin. Les grands crus apparaissent au début du XVIII e siècle (Margaux, Lafite, Latour) et deviennent très recherchés par les Anglais qui en apprécient la couleur et la profondeur, favorisant le vieillissement et la mise en bouteilles. 

 

 

 

Château Laville à Saint-Sulpice et Cameyrac (Gironde), domaine du Bordelais. Inrap. © Château Laville

 

 

 

Article complet : La vigne et le vin en France aux XVIIe et XVIIIe siècles

Sky Bet Bonuses by http://bettingy.com/ £30 Free Bets