La vigne et le vin en France aux XVIIe et XVIIIe siècles

La naissance des grands crus
Cependant à partir du XVIII e siècle, l'activité vinicole s'oriente vers la recherche de vins de plus grande qualité : choix des terroirs, réduction des rendements, amélioration de la vinification et possibilité de vieillissement des vins vont permettre la naissance de crus de très grande qualité.
L e vignoble bordelais est essentiellement détenu par des membres du Parlement de la ville, propriétaires de vastes domaines centrés autour d'un château. Dans les Graves et le Médoc, ils prennent conscience du potentiel de leurs vignes dont les cépages (Cabernet-Sauvignon) permettent le vieillissement du vin. Les grands crus apparaissent au début du XVIII e siècle (Margaux, Lafite, Latour) et deviennent très recherchés par les Anglais qui en apprécient la couleur et la profondeur, favorisant le vieillissement et la mise en bouteilles. 

 

 

 

Château Laville à Saint-Sulpice et Cameyrac (Gironde), domaine du Bordelais. Inrap. © Château Laville

Sky Bet Bonuses by http://bettingy.com/ £30 Free Bets